Etat des lieux / diagnostic

A l’échelle de la région, le territoire de la Scarpe aval ne fait pas partie de ceux qui sont le plus soumis aux risques d’inondation. Cependant la densité de population y est forte, plus de 450 habitants par kilomètre carré, et les enjeux socio-économiques importants.

Qui plus est, les phénomènes d’inondations peuvent avoir des origines très diversifiées :

  • - débordements de cours d’eau,
  • - remontées de la nappe alluviale ou de la craie,
  • - dysfonctionnements des stations de pompage principalement, dans les zones d’affaissement minier, ponctuellement dans la plaine basse,
  • - dysfonctionnements du réseau d’assainissement, majoritairement de type unitaire.

Ces phénomènes sont accentués par l’imperméabilisation croissante des sols et donc l’augmentation des ruissellements d’eaux pluviales, rejoignant les milieux naturels ou les réseaux d’assainissement.

De plus, le territoire est soumis à l’influence de paramètres externes, qu’il ne peut maîtriser :

  • - un facteur limitant naturel, en aval, puisque le niveau d’eau de l’Escaut peut être supérieur à celui de la Scarpe en période de crue, du fait d’un rétrécissement de la section d’écoulement en Belgique, près de Tournai ;
  • - un facteur limitant humain, en amont, puisque la Scarpe canalisée rentre dans un protocole de gestion des voies d’eau en période de crise, à l’échelle de la région, et peut servir de voie de délestage des eaux sous certaines conditions.

Résumé de la stratégie

L’objectif recherché est d’assurer la protection des biens et des personnes en maîtrisant les écoulements sur l’ensemble du territoire, le plus en amont possible et en garantissant le principe de solidarité amont-aval. Les moyens à mettre en œuvre ne doivent dans la mesure du possible pas perturber les milieux naturels mais bien au contraire utiliser au mieux leur potentialité en terme de gestion des risques.

 

Lien avec la directive cadre sur l'eau

Cette stratégie répond à des objectifs complémentaires de ceux fixés par la DCE. La thématique inondations est toutefois abordée par le SDAGE Artois-Picardie.

 

Orientations

4A Gérer les eaux pluviales
4B Gérer les cours d'eau et les ouvrages hydrauliques
4C Préserver er rétablir le champ d'expansion des crues
4D Maîtriser les écoulements en zones urbanisées et au niveau des infrastructures routières
4E Améliorer la connaissance